La prévention des TMS : une nouvelle opportunité pour le kinésithérapeute ?

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) sont en France la première cause de maladie professionnelle reconnue et leur nombre ne cesse de s’accroître.

Tous les secteurs d’activité, toutes les catégories socio-professionnelles et toutes les classes d’âges sont touchés. Les TMS du membre supérieur représentent à eux seuls 91 % des maladies professionnelles TMS indemnisées.

Les masseurs-kinésithérapeutes, jusqu’à présent assez peu actifs sur le champ de la prévention des TMS malgré diverses recommandations de l’HAS, ont dans ce contexte un rôle essentiel à jouer dans la prévention de cette pathologie du geste.

Deux options :

  • se former pour mieux comprendre, identifier et prendre en charge les TMS des patients dans le cadre du cabinet,
  • devenir préventeur et contribuer à la prévention des TMS auprès des salariés sur leur lieu de travail.

Se former

La formation Prévention des TMS du membre supérieur - une nouvelle place pour le kinésithérapeute ? vous propose de découvrir comment inscrire votre action de manière opérationnelle dans la prévention et propose une méthodologie d’intervention auprès des salariés.
La formation en un jour et animée par Thierry MARC intègre un temps de pratique important permettant d’aborder en détail les bilans et exercices qui peuvent être proposés en entreprise.

Prochaines dates : 10 juin à Bordeaux (33) - 1er déc. à Paris (75)

Je m'inscris

Devenir préventeur

Découvrir le programme OstéArt©'pro et ses résultats.

Vous êtes intéressé(e)s, vous souhaitez obtenir des informations, contactez-nous.

Témoignage d'une préventrice - Apporter une solution efficace pour chacun des salariés

L’approche du patient (du salarié) est différente puisque c’est sur son lieu de travail que nous intervenons ce qui permet de mieux voir les contraintes mécaniques, organisationnelles, etc. auxquelles il est soumis dans son quotidien.

L’analyse du salarié est effectuée selon un programme bien défini (mesures goniométriques, questionnaire précis et vision à la fois analytique et globale de son corps) et une approche gymnique collective.

C'est un « challenge » de pouvoir apporter une solution efficace pour chacun des salariés dans un contexte d’entreprise avec des contraintes multifactorielles ; de pouvoir travailler au sein d’un organisme de prévention, de partager les expériences, d’avoir des analyses statistiques qui permettent d’évaluer précisément les données et ainsi d’améliorer les prises en charge et sa propre pratique professionnelle.

Véronique, MKDE

Témoignage d'un préventeur - Complémentaire avec ce que l’on propose en cabinet

La prévention est complémentaire avec ce que l’on propose en cabinet d’activité libéral. Cela permet de s’impliquer différement puisque c’est de la prévention et non du curatif. 

Témoignage d'un artisan maroquinier - Diminution des symptômes

"Avant j'avais tout le temps mal aux épaules, les doigts noirs, des fourmillements dans les mains ... Maintenant je n'ai plus mal et en plus je travaille plus vite. Ca a changé ma vie, pas question d'arrêter de faire mes exercices"
Priscilla, artisan maroquinier

Témoignage d'un préventeur

C'est une approche que l'on peut également transposer dans nos cabinets et faire davantage de prévention au sein même de notre propre stucture. Promouvoir la démarche autour de moi et amener mes patients à prendre conscience de l'intérêt de cette approche.

Témoignage du membre d'un CHSCT - Action individuelle et responsabilité collective

 

"Ce qui est bien c'est le côté "entraînement" : ça a levé beaucoup de freins et libéré la parole[...] On arrête de mettre des pansements à des endroits où ça n'est pas nécessaire : maintenant on traite en amont [...] Personne ne se dédouane".
Christelle, membre du CHSCT

 

Témoignage du directeur d'une manufacture de maroquinerie - Pouvoir agir

"Avant j'étais très mal à l'aise avec quelqu'un qui venait me dire qu'il avait mal. Pas de levier, trop personnel, je ne savais pas quoi faire.
Maintenant on se place à un niveau où chacun est acteur certes, mais collectivement on fait en sorte de créer les conditions qui permettent à chacun de [...] L'entreprise peut agir."
Alain M., directeur d'une manufacture de maroquinerie