DES RESULTATS CONCRETS ET MESURABLES DE L'EFFICACITE DE LA DEMARCHE...

Diminution des symptômes de gêne et de douleur déclarés ;
Amélioration des capacités fonctionnelles et des signes cliniques associés aux TMS ;
Mise en place d’actions simples et concrètes d’accompagnement de la démarche kiné (communication, organisation, méthodes de travail…) ;
Baisse significative de l’absentéisme.

Quelques exemples chiffrés issus de notre expérience :

Les TMS sont des pathologies qui se manifestent par des symptômes de gêne et de douleur au niveau des individus. La mesure de l'évolution de ces symptômes est un premier indicateur de l'efficacité de la démarche.

Amélioration de la gêne fonctionnelle et diminution de la douleur ressentie1

Ici on note que 89 % des sujets du groupe sont moins gênés dans leurs mouvements et que 67 % ressentent moins de douleur.

Amélioration des amplitudes fonctionnelles grâce à la correction des dysfonctionnements de l'articulation de l'épaule1

Les TMS des épaules représentent 30% des TMS.

Coût  moyen 43 K€, 300 jours d’arrêt de travail et une progression de + 20% de maladies déclarées par an.

L’amélioration du  fonctionnement de cette articulation  est donc un enjeu majeur de la prévention des TMS. Un gain de 15 à 30% d’amplitude en moyenne en est la preuve concrète.

Réduction des symptômes d'irritation du canal carpien2

Le syndrome du canal carpien est le TMS le plus fréquent (47%)

Coût moyen 12 K€ et 147 jours d’arrêt de travail en moyenne...et dans près de 60% des cas des symptômes qui reviennent après une opération.

Dans cette entreprise, les signes d’irritation neurologique au niveau du canal carpien ont quasiment disparus alors qu’ils touchaient 20% de l’effectif.

Diminution de la pénibilité3

Pour une même tâche (avant et après correction du décentrage articulaire par le kinésithérapeute), les résultats de l’électromyogramme de surface (EMG) montre que le muscle a été moins sollicité, il est donc moins fatigué et la pénibilité de la tâche en est réduite.

1 - Résultats obtenus sur 185 personnes travaillant pour une entreprise de maroquinerie de luxe.
2 - Résultats obtenus sur 36 personnes travaillant dans une entreprise adaptée d'entretien d’espaces verts.
3 - Résultat obtenu sur un salarié dans une entreprise de plasturgie.