EN QUOI LE BILAN INITIAL EST-IL DIFFÉRENT DE CE QUI SE PRATIQUE AILLEURS ?

Le bilan, très codifié, permet en moins de deux minutes, de tester l’état des différentes structures de l’épaule (bourse, tendons) et d’identifier les défauts de cinématique responsables de l’inflammation et de la détérioration des tendons.

Il débouche directement sur le traitement.

Dernière mise à jour le 13-02-2017 par iti Communication.

Retour