Baromètre 2021 de l'état psychologique des salariés

Les organismes d'enquêtes Empreinte Humaine, Hucare, Klimat et Opinion Way ont récemment publié un Baromètre 2021 concernant l'état psychologique et psychique des travailleurs depuis le début de la crise sanitaire. Suite aux confinements successifs et aux longues périodes de télétravail imposées, les salariés ont vu leur état mental se dégrader progressivement. En novembre 2021, 38% des travailleurs français se disent en détresse psychologique et 32% nécessitent un traitement contre la dépression. 

Le taux de burn-out dans les entreprises explose en 2021. A ce jour, on dénombre 2 550 000 cas de burn-out sévères parmi les actifs, ce qui représente 2,7 fois plus de cas qu'en mai 2020. Les managers sont les salariés les plus touchés par ce type de mal-être, notamment à cause des difficultés managériales rencontrées au cours de la crise sanitaire : isolement, manque de communication, management à distance, coordination difficile, etc. Tous ces facteurs ont conduit à une dégradation progressive et constante de l'état psychique des travailleurs. 

La crise sanitaire a également provoqué une forte hausse de turn-over et de reconversion au sein des entreprises. Ainsi, 16% des salariés ont quitté leur poste de travail depuis mars 2020. Les confinements ont remis en question et modifié leurs attentes en termes de conditions de travail, organisation professionnelle et autonomie. L'organisation personnelle des salariés a également changé et les priorités des individus sont dorénavant différentes (plus de loisirs, famille, etc.). Désormais, 92% des salariés souhaitent que leur organisation mette en place des politiques et des démarches de Qualité de Vie au Travail. Pour conserver leur personnel, les entreprises doivent à présent développer des actions efficaces pour préserver la santé psychologique de leurs salariés et prévenir les risques psychosociaux au sein de leur structure. 

En 2021, 20% des arrêts maladies ont été déposés pour des raisons psychologiques. Ces affections poussent à présent les travailleurs a changé de mode de travail et de cadre de vie. 40% des salariés passent désormais au moins 2 jours en télétravail par semaine et 8 salariés sur 10 estiment que leur manager leur fait confiance en travaillant à distance. Cependant, le télétravail conserve des impacts négatifs pour 50% des salariés qui notent un manque de reconnaissance sur leurs actions. La distance crée un sentiment d’invisibilité, d'isolement et favorise encore le développement des troubles psychosociaux. 

Découvrez le Baromètre complet ! 

 

Retour