Malheureusement l'élément "offcanvas-col2" n'existe pas.

Malheureusement l'élément "offcanvas-col3" n'existe pas.

Malheureusement l'élément "offcanvas-col4" n'existe pas.

L’ETP après une chirurgie de coiffe : et pourquoi pas ?

La chirurgie de réparation de la coiffe des rotateurs sous arthroscopie est signalée comme l'une des plus couramment pratiquée en orthopédie, juste derrière l’implantation de PTH et de PTG. On estime à plus de 60000 actes chirurgicaux de réparation de la coiffe par an en France, avec une croissance de 24.5% entre 2012 et 2018 (données PMSI). Une étude américaine de Richard C. & al. a démontré qu’une chirurgie représente 13 700$ d’économie par patient, soit 3.4 milliards d’économies pour les 250 000 réparations chirurgicales réalisées annuellement aux USA (2).

 

Rééducation post-opératoire après chirurgie de la coiffe :

En France, l’ensemble des protocoles s’accordent sur 3 phases :

Résultats de satisfaction :

L’évaluation de la satisfaction des patients devient une mesure de qualité de plus en plus importante dans l’évolution de notre système de santé. Les données de la littérature confirment que le taux de  satisfaction post-opératoire des patients est fortement influencée par leurs attentes préopératoires. Les facteurs péjoratifs chez les patients se déclarant peu satisfaits sont les déchirures étendues au sous-scapulaire, la persistance de douleur et de dysfonctionnement post-opératoires, les cas d'indemnisation des accidents du travail, l’absence d’information auprès du patient et enfin des scores préopératoires faibles. Les facteurs associés à une plus grande satisfaction des patients sont : vivre en couple, avoir un emploi, être plus âgé au moment de la chirurgie (> 55 ans), pratiquer un sport. Il est intéressant aussi de voir que les facteurs prédictifs d’une bonne cicatrisation sont sensiblement les mêmes, on peut y ajouter le stade d’involution graisseuse du sus-épineux (stades de Goutallier) et la densité osseuse (Brassart & al).

Sonnaben (2010) a analysé les délais de cicatrisation du tendon sus-épineux après suture : les fibres de Sharpey apparaissent seulement à 12 semaines, une néo-enthèse n’est visible qu’à la 15ème semaine post-opératoire. Les différentes études montrent un taux de rupture itérative compris entre 15% et 35% à plus d’un an de la suture chirurgicale. Ces études s’accordent à dire que plus de 90% de ces re-ruptures apparaissent dans les 3 premiers mois, délai de fragilité extrême pour la cicatrisation du tendon.

L'éducation des patients concernant les détails de la chirurgie, les délais postopératoires de cicatrisation du tendon et les grandes lignes de la rééducation semble être une étape essentielle afin d’obtenir de bons résultats cliniques objectifs et subjectifs, et ainsi d’éviter une rupture itérative (ou un défaut de cicatrisation).

 

Education thérapeutique du patient :

Selon l’OMS, l’éducation thérapeutique du patient vise à les aider à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. L’ETP telle qu’elle est définie, avec un cahier des charges très strict établi par la HAS en 2007, ne concerne donc pas la chirurgie de la coiffe. On parlera donc d’ETP « adaptée » ou d’ « information du patient », en attendant que le panel des pathologies associées à l’ETP s’étende… L’ETP fait toutefois partie des recommandations de la HAS de mars 2008 concernant la rééducation post-opératoire de l’épaule. Elle fait partie intégrante de la prise en charge du patient.

Informer le patient de sa pathologie, de l’intervention subie et des enjeux de la rééducation post-opératoire le rend acteur de sa rééducation : il est donc plus enclin à faire son auto-rééducation, à respecter les interdits, à suivre les conseils pour éviter la rupture itérative. Toutes les enquêtes sur l’ETP s’accordent sur le fait qu’un patient informé est un patient qui adhère plus facilement à sa prise en charge et est plus observant.

Une enquête de satisfaction sur l’ETP, réalisée au SSR Le Clos Champirol (42270-St Priest en Jarez) auprès de 35 patients qui ont bénéficié de cette pratique, donne les résultats suivants :

-100% des patients ont trouvé très bénéfiques ou bénéfiques cet atelier d’ETP

- Sans cet atelier, 86 % des patients pensent qu’ils auraient pu réaliser des gestes dangereux pour la suture (n=31)

- A l’issue de cet atelier, les patients devaient faire un classement d’intérêt des thèmes proposés :

1/ Connaissance sur l’acte chirurgical de suture de la coiffe (n=16)

2/ Connaissance sur les conseils après chirurgie (n=15)

3/ Connaissance sur la pathologie de la coiffe (n=11)

 

Modalités :

  • Information à faire dès le premier RV au cabinet, soit la plupart du temps dès J2 ou J3… Ce n’est pas une perte de temps, mais au contraire cela contribue à l’adhésion du patient au programme. Bien souvent en effet, le patient n’est pas forcément au courant des délais à court, moyen et long terme, ni des consignes et interdits inhérents à la suture tendineuse. Surtout si le patient n’a pas mal !
  • Cet atelier (20 à 30 minutes) peut être proposé en 3 temps :

1/ Explications sommaires d’anatomie, biomécanique et physiopathologie

2/ La chirurgie de coiffe

3/ Les principes de la rééducation post-opératoire

  • Importance des supports : diaporama et/ou livret. Un diaporama est proposé dans le Module 2 du cursus épaule.
  • Il semble naturel et pertinent, dans une prise en charge biopsychosociale, d’intégrer les proches dans cette prise en charge du patient.

 

Conclusion :

Les techniques chirurgicales ainsi que les protocoles de rééducation après une chirurgie arthroscopique de réparation de la coiffe des rotateurs sont maintenant bien codifiés. Toutefois, le vécu du patient prend une place prépondérante dans l’évolution de notre système de santé. L’implication du patient dans sa rééducation passe par une bonne connaissance de sa pathologie, de sa chirurgie et de ses enjeux. Animer un groupe d’éducation thérapeutique est non seulement novateur en activité libérale, mais participe complètement à cette nouvelle perspective de soins.

 

Frédéric Thizy

Retour

Copyright 2022. All Rights Reserved.
You are using an outdated browser. The website may not be displayed correctly. Close