Paul Albert Terrasse commente l'article de Baselgia LT

Notre formateur Paul-Albert Terrasse vient de réaliser une analyse de l'article "Negative neurodynamics Tests do not exclude dysfunction in patients with entrapment neuropathies". Bonne lecture ! 

 

J’ai décidé de vous parler d’un article de Baselgia car il met en évidence qu’un test standard négatif ne signifie pas forcément absence de composante neuropathique à la plainte du patient. Ce test manque de sensibilité.

Le test standard a une reproductibilité modérée (Nee, 2012). Pour une douleur neuropathique, le test standard n’est pas le seul outil dont dispose le clinicien pour répondre à la question suivante :

Y a-t’ il une composante neurale à la plainte du patient ?

Des patients diagnostiqués avec un canal carpien ont été choisi ainsi que des volontaires sains. Presque la moitié des patients avaient un test standard négatif. Il ne faut donc pas s’arrêter à un test standard négatif pour exclure une composante neurale à la plainte du patient. Nee a démontré en 2010 que l’ordre des séquences du test standard ne modifiait pas de façon significative le glissement en distal du nerf.

Les patients qui avaient un syndrome du canal carpien et le test standard du nerf médian négatif avaient pour certains le test de la pièce positif (chaud et froid). Devant la négativité du test standard, il faut exclure une lésion des petites fibres par le test de la pièce qui teste les petites fibres car nos tests cliniques neurologique comme l’emg testent les grosses fibres. Or le nerf est composé de 80% de petites fibres. Baser son raisonnement clinique sur un test qui évalue 20% du nerf ne semble pas optimal.

La formation que je vous propose à TM Institute "Techniques neurales dans la prise en charge des pathologies du membre supérieur" vous permettra de maîtriser les différents éléments du bilan (Body chart, palpation épineurale, tests standards actifs et passif, DN4…) pour diagnostiquer une composante neuropathique à la plainte du patient et adapter votre prise en charge.

 

Terrasse Paul-Albert

 

Références de l'article commenté : 

BaselgiaLT et coll. Negative neurodynamics Tests do not exclude dysfunction in patients with entrapment neuropathies. Archive of Physical Medicine and Rehabilitation, 2017 ; 98 :480-6

Retour