La Méthode CGE

La Méthode Concept Global d’Epaule© a été développée par le masseur-kinésithérapeute Thierry MARC, en s'inspirant des avancées scientifiques sur la rééducation de l'épaule. Ces techniques ont démontré leur efficacité sur de nombreux patients et permettent de traiter chaque cas clinique de manière personnalisée. 

A l'opposé d'un protocole fixe, la méthode CGE© permet d'établir la carte d'identité unique de chaque patient et d'identifier les dégénérescences de l'articulation par un bilan différentiel. Elle suggère l'utilisation de certains tests, mobilisations et exercices kinésithérapiques uniquement en fonction des anomalies détectées. Notre méthodologie corrige les dégénérescences avant l'apparition de la douleur et évite des lésions souvent irréversibles. TM Institute propose un catalogue de formations kinés s'inspirant de cette boîte à outils évolutive pour traiter chaque patient au cas par cas.

FONDEMENTS DE LA METHODE

Le passage à la position érigée a modifié la biomécanique de l’épaule et transformé les forces de compressions qui s’exerçaient sur la glène en forces de translation. Ces forces tendent à provoquer une compression de la bourse et des tendons sous la voûte acromiale et entraîne une détérioration tendineuse très précoce. Les tendons se détériorent progressivement pour aboutir, dans certains cas, à une rupture. 

L’analyse de la littérature et nos différents travaux ont permis d'établir une méthode kinésithérapique efficace pour traiter les pathologies de l'épaule (tendinopathie de la coiffe des rotateurs, capsulites, dyskinésies de la scapula, décentrages gléno-huméraux, etc.). Depuis 35 ans, nous avons développé des principes de rééducation qui s’appliquent avec succès à l’ensemble des dysfonctionnements en déterminant un traitement personnalisé unique pour chaque cas clinique.

Témoignage d'une patiente - Capsulite rétractile

Je voulais apporter mon témoignage sur la qualité et l'efficacité de la méthode CGE car ça a changé mon quotidien. Suite à un accident de moto en 2011, j'ai été opérée pour une lésion Slap2 qui s'est avérée une catastrophe et s'est soldée par une capsulite rétractile. Après avoir subi un nombre incalculable d'heures de Kiné, d'arthrodistension et autres joyeusetés, j'ai été opérée à nouveau. 

Malgré des séances de kiné régulières, un an post op, la conclusion était la suivante : "je dois accepter que je ne serai jamais comme avant." J'utilisais un peu mon bras gauche au quotidien mais j'étais vraiment handicapée.

Et là, le hasard a bien fait les choses et j'ai découvert la méthode CGE.  J'ai compris que tout allait être différent. Nous avons commencé les séances et au bout d'un mois et demi les résultats étaient déjà spectaculaires. Encore un immense merci !!!

Barbara

Temoignage d'un patient - Rupture de tendons

J’ai 87 ans et j’ai la chance de pouvoir encore m’occuper de mon jardin potager. L’an passé, en tirant sur une racine avec ma main gauche, j’ai entendu un craquement suivi d’une douleur fulgurante dans le bras. Je ne pouvais plus le bouger. La radio, faite le lendemain, diagnostique une cassure des tendons. Mon médecin traitant m’envoie chez un chirurgien spécialiste de l’épaule qui me démontra qu’une opération était nécessaire avec remplacement de l’articulation.

J’avoue que j’ai été tenté en voyant mon bras inerte. J’ai téléphoné à mon fils et il n’était pas d’accord pour une intervention chirurgicale à mon âge. Il me demanda, avant de prendre une décision, d'aller voir le kinésithérapeute Thierry Marc à Montpellier, qui pourrait me soulager et me conseiller très sérieusement.

Dès le premier jour de manipulation, j'ai pu lever mon bras. Au bout d’une semaine, j’en avais retrouvé l’usage. Bien sûr, ce n’était pas comme avant, mais je pouvais m’en servir pour les petits travaux.

Témoignage d'un patient - Tendinite et capsulite retractile

Souffrant tout d'abord d'une tendinite puis d'une capsulite rétractile à l'épaule droite depuis l'été 2009, après un autre traitement de kinésithérapie infructueux, j'ai pu grâce à la méthode CGE, et à des séances régulières les premiers mois, retrouver d'abord une amélioration certaine puis une récupération optimale de la mobilité de mon épaule (et donc le moral)

Ceci m'a permis de continuer (avec quelques aménagements au début) à exercer mon métier! Je tiens à apporter ici on témoignage très positif quant à l'efficacité des soins.

Patience, constance et confiance!

 

Temoignage d'un patient - Epaule instable et post opératoire

« Depuis l’âge de 14 ans suite à une fracture de la tête humérale lors d'une chute de cheval, j'ai toujours eu mal à l’épaule malgré une prise en charge régulière auprès de différents services de rééducation en ville ou en milieu hospitalier. Au fil des années, cette épaule est devenue de plus en plus  instable, les luxations se sont répétées, et fin 2008 alors qu’elle était devenue douloureuse en permanence, qu’elle se déboîtait plusieurs fois par semaine et qu’une gêne importante existait au quotidien, j’ai pris la décision de subir une intervention chirurgicale de réinsertion du bourrelet glénoïdien.

8 mois après l’opération, la douleur était intolérable jour et nuit et l’impotence plus importante encore qu’avant l’intervention. Après de multiples examens et consultations, la pose d’une prothèse totale d’épaule était évoquée par le chirurgien. En 3 semaines seulement, la situation s’est complètement retournée grâce à une prise en charge dans une unité de traitement de la douleur, en parallèle d’une rééducation intensive quotidienne par la méthode CGE.

Quelques mois plus tard, je continue à pratiquer des exercices d’auto rééducation au quotidien mais j’ai repris sans douleur toutes les activités physiques qu’il m’était devenu impossible de pratiquer. »